750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est un outil d'échanges intercontinentaux; Si si !

Citrouilles.jpg 

La preuve ? Une photo de citrouilles de la côte Ouest, et trois recettes envoyées de la vieille Europe.

Travail intense de création d'une bande de jeunes à Berkeley (Californie), où fêter la nuit d'Halloween est une mission sérieuse. Malgré le fog, il paraît que ça va se voir de loin.

Et dès la semaine précédente ces citrouilles magnifiquement travaillées ont été réalisées.

 

Mais il semble que réaliser des citrouilles décorées n'est pas suffisant, il faut aussi les manger. Trois recettes extraites de notre bibliothèque de livres de cuisine. Comme je ne les ai pas testées, pas de photos. mais comme c'est urgent... de les publier !


 

Risotto au potiron

250 g de riz rond, 500 g de potiron à chair ferme, un oignon, 1 l de bouillon de volaille, 80 g de beurre, 50g de parmesan frais râpé, huile d’olive, persil, sel, poivre.

L’oignon finement haché est revenu doucement à l’huile d’olive (sans coloration), puis on ajoute les dés de potiron ( taille d’une noisette) et enfin le riz. Le tout doit cuire environ cinq minutes jusqu’à ce que les grains de riz soient nacrés. On verse alors la moitié du bouillon brûlant, le reste sera ajouté au fur et à mesure.

La cuisson terminée ( au bout d’une vingtaine de minutes), il faut incorporer délicatement le beurre en petits morceaux et le parmesan, le potiron ne doit pas se défaire, le risotto ne doit pas être trop sec. Vérifier l‘assaisonnement, parsemer de persil haché et servir aussitôt, ce risotto n’attend pas.


Gratin de potiron aux épices

1 kg de potiron, 2 oignons, 1 gousse d’ail, 50 g de beurre, ¼ de l de lait, 1 dl de crème fraîche, 2 œufs, quatre-épices ou muscade, cannelle, fromage râpé, sel, poivre.

Faire revenir les oignons et l’ail dans une sauteuse ajouter le potiron coupé en dés, les épices, et laisser cuire à feu doux jusqu’à obtenir une purée bien sèche. Préparer par ailleurs une béchamel bien épaisse avec le beurre, la farine, le lait, sel et poivre.

Sauce béchamel et purée sont alors mêlées, et l’on y ajoute les jaunes d’œufs battus, la crème, le fromage râpé et enfin les blancs en neige. Vérifier l’assaisonnement, saupoudrer de fromage râpé et placer à four chaud (200 °C) vingt minutes environ.


Gâteau piémontais au potiron

300 g de pommes à chair ferme, 300 g de potiron à chair ferme aussi, 75 g de sucre en poudre, 50 g d’amaretti ou de macarons, 50 g de chocolat noir, 40 g de figues sèches, 20 g de raisins secs, 1 œuf, 2 cuillerées de lait, 1 cuillerée à soupe de rhum, ½ cuillerée à café de cacao amer, zeste de citron ; vanille, cannelle.

Les pommes, pelées et coupées en tranches très fines sont mises à cuire doucement pendant une quinzaine de minutes dans très peu d’eau et la moitié du sucre ( elles ne doivent pas se transformer en compote). Vient ensuite le tour du potiron, en tranches fines et saupoudré du reste de sucre, toujours à feu doux et dans deux cuillerées à soupe de lait.

Aux pommes et au potiron s’ajoutent alors les biscuits écrasés, puis le chocolat et les figues en petits morceaux, les raisons, le cacao amer, la vanille, la cannelle, un peu de zeste de citron, le rhum et enfin l’œuf battu en remuant à chaque fois avec délicatesse.

La préparation est alors versée dans un moule beurré et fariné et mise à four doux pendant environ une heure, elle doit sécher plutôt que cuire. Laisser refroidir avant de démouler.

 

Extrait de "Le potiron" de Aïté Bresson chez Actes Sud.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :