750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est l'automne sur la Franche-Comté. Pas encore de neige, mais les nuits sont de plus en plus fraîches, c'est le moment de s'occuper des coings.

Il y a de nombreuses recettes sur le net, je vais juste vous donner celle que j'ai testée hier. En réalité j'ai fait d'une part de la pâte de coings pour Noël, et d'autre part un peu de gelée. La cuisinière à bois était allumée, alors autant en profiter !

Faire sa pâte de coings en trois temps

Faire la marmelade : Les coings (une vingtaine) étant couverts d'un duvet, il faut avant tout les frotter à sec (un vieux chiffon, ou une serpillère neuve c'est parfait).

Ensuite les éplucher, récupérer les pépins pour les traiter à part, et enlever les parties dures. C'est dur, long, salit les doigts ! Bref une partie de bravoure...

Mettre à cuire, juste couverts d'eau avec un jus de citron, les morceaux  une bonne heure,. Vous allez obtenir une marmelade bien molle. Par ailleurs mettre à bouillr les pépins (et le reste des coeurs, l'important est de récupérer la pectine).

Quand votre marmelade est bien cuite, la peser.

Cuire la pâte de coings : Dans le chaudron, verser la pulpe, encore un peu de jus de citron, et un poids égal de sucre cristallisé. Ajouter l'eau des pépins bien filtrée.

SAM_2135---pate-de-coing-debut-copie-1.jpg

Vous êtes partis pour la seconde partie... cuire la pâte de coings. Attention, ça va gigler, car la purée devenant de plus en plus compacte, la cuisson fait remonter des bulles d'air... et ça "éclabousse brûlant".

La solution est de remuer sans cesse, grande cuillère en bois. Votre préparation change de couleur. La pâte sera cuite quand elle se détache des bords du chaudron.Attention, ça peut attacher...

SAM_2139---pate-de-coing-chaudron.jpg

Préparer les moules, je pernds un moule à gâteaux à bords hauts. Le chemiser avec un papier cuisson (j'ai vu que certaines autres recettes conseillent un film étirable - j'aurai peur que celui-ci soit dégradé par la chaleur), verser (attention, c'est très chaud) et laisser refroidir.

SAM_2140---pate-de-coings-moule.jpg

 

 

Sécher la pâte de coings : Maintenant il faut que la pâte de coings sèche. Laisser à température ambiante, la question est surtout de diminuer l'humidité.

La mettre sur une grille quand elle est bien froide.

Ensuite la conserver dans une boîte en métal, après l'avoir coupée en rectangles et passée dans du sucre cristallisé.

Pour bien l'enrober, après les avoir coupés, je mets les morceaux dans une boîte étanche, avec du sucre cristallisé, et je secoue pour bien enrober le morceau de pâte de coing.

Votre ennemi sera surtout l'humidité. Certains sèchent leur fabrication à four très doux...

Bonne dégustation si vous êtes impatients, ou alors ce sera pour la nuit de Noël, avec les 13 desserts provençaux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :